LA HERNIE

C’est quoi?

La hernie se compose d’un sac herniaire, qui sort de la cavité abdominale par un orifice naturel (par exemple l’orifice ombilical) ou accidentel.
Ce sac peut contenir un organe ou une partie d’organe comme une anse intestinale.
La hernie inguinale est la plus courante des hernies. Il y en a d’autres types: ombilicale, épigastrique etc…

Les symptômes d’une hernie

Sans  forcément ressentir de douleur, certains sentent la présence d’une « boule » alors que d’autres ont l’impression que quelque chose s’est rompu.
Parfois le patient se plaint d’une simple gêne à l’effort.

Les risques

Le risque principal d’une hernie est l’étranglement d’un organe dans le sac herniaire.
L’étranglement herniaire  est une urgence chirurgicale. On la traite également à la demande du patient suite à une gêne persistante.
Il faut savoir qu’une hernie ne peut guérir spontanément et ne se traite que par opération chirurgicale.

Le traitement des hernies

Il consiste en la réduction du sac herniaire dans la cavité abdominale et le renfort de la paroi, si nécessaire, par un filet (matériel prothétique) afin de réduire au maximum le risque de récidive.

Deux abords chirurgicaux sont possibles : par voie ouverte ou par voie laparoscopique.


Traitement par voie ouverte

Le chirurgien fait une incision externe à l’aplomb de la hernie (à l’aine quand il s’agit d’une hernie inguinale).
Il repousse le sac herniaire dans la cavité abdominale et referme ou réduit le calibre de l’orifice herniaire.
Il utilise les muscles du patient pour réduire la taille de l’orifice et si nécessaire place un filet pour renforcer une paroi trop affaiblie.

Traitement par voie laparoscopique

Le praticien injecte du gaz CO2 dans l’abdomen afin de se créer un espace de travail.
Des « trocarts » (gaines munies de valves pour introduire caméra vidéo et instruments chirurgicaux) sont introduits dans l’abdomen par des petits trous.
Le traitement est alors similaire à la chirurgie ouverte (réduction du sac herniaire et renfort de la paroi par un filet) mais le tout se fait donc de l’intérieur .

Mise en place des trocarts endoscopiques.