Cette pathologie est fréquemment rencontrée chez les femmes multipares (après plusieurs grossesses). Normalement les deux muscles grands droits sont joints au niveau de la « ligne blanche » de l’abdomen sur la ligne médiane du corps. La pathologie se définit par la séparation du muscle grand droit entre ses parties gauches et droites. Il devient plus proéminent à l’effort et disparaît en position couchée lorsque les muscles grands droits sont relâchés. Il ne présente aucun risque d’étranglement mais peut occasionner une gêne voir une douleur surtout lors d’efforts abdominaux.

La cure chirurgicale du diastasis consiste à rapprocher sur la ligne médiane les deux muscles grands droits de l’abdomen associé ou non à la mise en place d’un « filet » placé derrière les muscles afin de renforcer la paroi abdominale et de diminuer le risque de récidive.